( 23 mars, 2010 )

Les mustangs

Tout autour de nous s’étend la plaine:du vert,du jaune et du brun à perte de vue,une terre de sable et de poussière.

A l’horizon, les montagne bleues semble suspendue dans la brume.Nous somme seuls, à cents kilomètre de toutes habitations humaine.Ici c’est l’ouest américain, le seul le vrai Ouest sauvage.Pas de champs pas de prés clôturés ni de troupeaux de bétails :rien que la nature vierge sous le soleil brillant de l’été.

Pas de commentaires à “ Les mustangs ” »

Fil RSS des commentaires de cet article.

Laisser un commentaire

«    »
|